07 novembre 2006

'Ech Mad'moizelle !

Y à des jours où j'me dit que j'ai une vie vachement palpitante, j'vous jure, à croire que le bon Dieu existe dans l'unique but de me faire chier...

Alors, localisons la scène, nous sommes à Lille, charmante de bourgade de beaucoup d'habitants, un soir d'octobre, heureux et insouciant, oui vous l'avez deviné je suis avec ma chère et tendre. ( Z'yva comment y cause chelou d'sa pine-co lui! )

Et donc, après être allé chercher une amie, nous entamons une petite promenade sur Lille, donc si tu comptes bien nous sommes un garçon, et deux filles. Quand tout à coup, nous croisâmes une bande d'energumènes tous coiffés pareil ( Tu sais la coiffure qui consiste à se raser sur les cotés et à se laisser une mince couche de cheveux crépus sur le haut de la tête... ), qui, admirant ma dulcinée, ce jour là habillée d'une jupe et de chaussettes montantes qui ne donnaient qu'à son physique déja parfait une allure sexy qui réveillerait un cadavre gay, lui lancèrent un compliment qui raisonnait à peu près comme ceci :

( A prononcer avec l'accent LASCARD ): " 'Ech, un type et deux chiennes! 'Ech vous sucez les filles, Hey!!!... " ( Voix se perdant au loin. )

A mon grand soulagement, les clowns urbains su-cités ne prirent pas la peine de nous suivre, mais voila, dans notre mince assemblée, une réflexion nous vint à l'esprit...

Est-ce que ce que nous venions d'entendre était leur technique de drague? Est-ce qu'ils usent du même charme aiguisé ( Comme un couteau de boucher ) dans les bar pour faire connaissance avec une jolie ( bon ok pas mal, potable... vivante au moins. ) demoiselle?

Tout cela pour dire que plus le temps passe, moins je comprend leur culture, ces gens là doivent faire partie d'une peuplade à part avec leurs propres rites et coutûmes, commes les indigènes, car même avec toute la volonté du monde, j'arrive pas à m'intégrer.

Pas étonnant qu'après les filles se fassent violer, c'est normal! Ils sont tous à cran parcequ'avec des techniques de draguent pareil, jamais ils arrivent à " serrer une meuf " comme on dit dans les contrées reculées de Lille-Sud.

Alors à bon entendeur, changez de technique de drague messieurs, et aussi, arrêtez de vous exhiber sur le net e pretextant que votre attirail est monstrueux alors qu'il est aussi chétif qu'un somalien en pleine période de secheresse...

Voilà, c'était le pavé du mois de novembre.
Je rend l'antenne.

The Priest

Posté par The_Priest à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 'Ech Mad'moizelle !

Nouveau commentaire